Avatar for Tourisme

Les hispaniques baignées par la mer des Caraïbes

Colombie : Carthagène des Indes, bijou colonial

L'année France-Colombie suit son cours, et les Colombiens continuent de faire la fête sur la côte caribéenne et à Carthagène des Indes, fondée au XVIe siècle et classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Il faut se perdre dans les ruelles bigarrées du centre historique protégé de murailles érigées par les Espagnols sur 11 kilomètres : palais coloniaux, tour de l'Horloge, Musée de l'Or...

Hors les murs, la forteresse de San Felipe vous en dira plus sur l'histoire de la ville avant une escapade à une cinquantaine de kilomètres, vers le volcan Lodo El Totumo pour se baigner dans sa boue tiède, riche en minéraux aux vertus thérapeutiques. Au large des côtes de Carthagène, serties de plage au sable blanc et baignant dans des eaux cristallines, les îles du Rosario et de San Bernado abondent en poissons multicolores.

Porto Rico : cap au sud, à Ponce

Entre République dominicaine à l'est et îles Vierges à l'ouest, Porto Rico est la plus petite île des Grandes Antilles. Deuxième ville du pays, après la capitale, San Juan, Ponce, au sud est dotée d'un centre colonial de la fin du XVIIe siècle qui s'enorgueillit de posséder l'une des plus belles casernes de pompiers du monde.

Outre la grandiose cathédrale de Notre-Dame-de-Guadalupe, la vielle doit sa renommée culturelle au Museo de Arte et ses quelques 3 000 œuvres. Non loin, le captivant Tibes Indian Ceremonial Center, village arawak reconstruit sur un site amérindien, raconte les Taïnos, premiers habitants de l'île.

Poussez vers La Parguera où, dans la baie phosphorescente, se déroule un phénomène nocturne de bioluminescence : les micro-organismes planctoniques scintillent dès que l'eau s'agite !

Costa Rica : un long littoral diversifié

Quelque 320 kilomètres de côtes bordent la zone caribéenne. Au milieu, Limón, où les paquebots de croisières affluent, et point de départ d'excursions. Au nord, le parc national Tortuguero et le refuge de la vie sauvage Barra del Colorado, destination nature, forment une vaste étendue de canaux et de lagunes.

Accessible par avion ou bateau, cette région pluvieuse foisonne d'une végétation exubérante, silencieuse, se reflétant dans les eaux. On y assiste à la ponte des tortues de février à octobre. Au sud de Limón, à Cahuita et Gandoca-Manzanillo, on se frotte à la culture afro-caribéenne, aux sable noir, blanc ou jaune.

Le littoral du parc national de Cahuita est longé par une forêt tropicale luxuriante où logent paresseux, iguanes... Tandis que dans la mer vivent de nombreux récifs coralliens. Rejoignez la magique cordillère de Talamanca, la végétation dense abrite des groupes indigènes qui perpétuent leurs us et coutumes, à l'instar des Bribris.

Aucune réponse pour Les hispaniques baignées par la mer des Caraïbes

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.