Avatar for Tourisme

Visites ludiques au château

L'histoire se mêle à l'imaginaire pour divertir petits et grands dans ces trois demeures d'exception.

Les contes de Perrault, au château de Breteuil dans les Yvelines

Sous Louis XIV, l'écrivain Charles Perrault travailla avec le ministre Louis de Breteuil. C'est pourquoi le château lui rend aujourd'hui hommage, à travers la mise en scène de huit de ses contes. On rêve devant le Petit Poucet, Cendrillon, le Petit Chaperon rouge, Barbe-Bleue, Peau d'Âne, la Belle au bois dormant et tant d'autres personnages en cire, installés dans les dépendances.

Il y a même des automates du Chat botté et un labyrinthe pour retrouver Cendrillon et son prince charmant. Dimanche et les jours fériés, une conteuse costumée enchante les familles.

Tintin au château de Cheverny, dans le Loir-et-Cher

Quel fan de Tintin n'a jamais rêvé de pénétrer dans le château de Moulinsart ? C'est possible au château de Cheverny dont Hergé s'est inspiré.

Une exposition permanente interactive présente 700 m² de parcours, à "taille réelle", pour revivre les aventures du célèbre reporter, du capitaine Haddock et du professeur Tournesol.

Découvrez également l'exposition Lego consacrée à la Renaissance, avec des répliques de mobilier, un buste d'Henri IV, réalisé en petites briques par Epicure Studio.

Escape Game au château de Kergroadez, dans le Finistère

Vous aimez les contes et légendes, les secrets des vieilles pierres et la magie ? Alors, tentez de percer les mystères de cette belle demeure à travers un jeu d'évasion grandeur nature.

Retenus prisonniers dans une pièce secrète, vous disposerez d'une heure pour résoudre les énigmes et vous libérer. Cela vous permettra de sauver le marquis de Kergroadez, accusé d'avoir assassiné Henri IV.

Trois aventures haletantes sont proposées, suivant différents niveaux de difficultés.

Aucune réponse pour Visites ludiques au château

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.